Qu’est ce qu’un vélo électrique ?

Facile ! Un vélo qui avance tout seul avec un moteur électrique ! Et bien NON !

Contrairement aux idées reçues, le vélo électrique ne peut fonctionner sans coup de pédales;  sinon il ne s’agirait pas d’un vélo mais d’un scooter / mobylette électrique. C’est pour cela que le véritable nom du vélo électrique est vélo à assistance électrique ou encore V.A.E.

Définition exacte du vélo électrique (décret N° 95-937 d’août 1995) :
« On entend par bicyclette tout produit comportant deux roues et une selle, et propulsé principalement par l’énergie musculaire de la personne montée sur ce véhicule, en particulier au moyen de pédales. »

Le moteur électrique ne sert qu’à amplifier le mouvement du pédalier et donc vous assister dans l’effort fournit pour pédaler (et vous le sentez réellement !). Vous devez donc pédaler pour que le moteur se mette en marche.

Donc pour qu’un vélo soit électrique, il doit répondre à différentes normes :

– Assistance uniquement au pédalage ;
– L’assistance se coupe au dessus de 25 km/h ;
– Moteur inférieur à 250 watts (puissance nominale continue).
– Pas de poignée d’accélération, d’interrupteur, de bouton ou autre dispositif qui permette au vélo d’avancer tout seul (Un réglage d’assistance (25%, 50% etc…) est cependant possible).